AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

[Background] LeMaitreDuPainVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
LeMaitreDuPain

KtK à la retraite

Nombre de messages : 44
Nom sur Dofus : LeMaitreDuPain (comme tout le monde, prononcez "élabruti" - je sais pas pourquoi)

Sujet: [Background] LeMaitreDuPain Lun 12 Juin - 17:53

Il était une fois un petit village au milieu des marais, Korridhor. C'est là que vivait le Maitre Des Pins .
On l'appelait ainsi car il excellait dans l'art de distribuer des pins (à ses ennemis), et de fait, était quelqu'un de reconnu dans ce village un tantinet guerrier.

Il vivait avec son oncle, la seule famille qui lui restait . Lorsqu'il était jeune, ses parents et son jeune frère avaient été fait prisonniers par l'ennemi héréditaire, ceux du village de Salhamanget. Ils avaient tous été exécutés, puis vidés pour que leur abdomen béant puisse servir à faire la soupe. Lorsque la pourriture eut trop pris possession de leurs carcasses, ils furent jetés aux charognards, sans égarts.

Les guerrier de Salhamanget étaient d'ignobles monstres prêt à tout pour régner sur ces contrées, et étaient menés par l'abominable Khan-Happet , mais Korridhor et le Maitre des Pins défendaient sans relâche ce territoire ancestral derrière leur puissante muraille.

Les Salhamangeéns avaient pris l'habitude d'attaquer le village au moins une fois par mois, mais pour chaque Korridhorien qui tombait, trois Salhamangéens partaient rejoindre leurs ancêtres. Le Maitre des Pins était de loin le plus féroce des guerriers du village, et sa haine ne faisait que monter chaque jour contre ceux qui avaient massacré tous les gens qu'il aimait .
À cette calamité venait parfois s'ajouter les attaques futiles de deux tribus barbares locales, les Verh-Andah et les Burh-Hoh. Mais elles ne pouvaient lutter contre l'organisation guerrière bien huilée du village de Korridhor.

Malgré cette atmosphère pesante, Le Maitre des Pins avait fini par trouver l'amour auprès d'une jeune Korridhorienne du nom de Dullna . Leur union devait se dérouler dans la fête, le jour des 28 ans du Maître des Pins. Dullna était la fille du chef du village, les cheveux argentés aussi fin que la soie dessinaient de fascinantes mosaïques à chaque souffle de vent.
Le Maître des Pins éait le plus heureux des hommes .

La veille de leur mariage, tout le village était à la fête des préparatifs. Tandis que le Maitre astiquait ses armes de parade, Dullna essayait sa robe de mariée avec les filles du village. Mais, tapis dans l'obscurité, les monstres attendaient... Twisted Evil
Tel le vent, les hurlements de guerre éclatèrent sur le versant Nord de la colline où était implanté le village. Non préparé à cet assaut brutal, quelques villageois montés en urgence défendre le rempart tombèrent sous les coups des Salhamangéens, mais préparés au pire en permanence, les soldat de Korridhor saisirent leur armes et commencèrent avec succès à repousser l'envahisseur.
C'est lors que d'autres hurlements de haine et de douleur éclatèrent de l'autre côté du village. L'impensable se produisait, les Verh-Andah montaient à l'assaut au Sud-Ouest, et les Burh-Hoh arrivaient du Sud-Est. Jamais le village n'auraient imaginé un jour avoir à subir une alliance de ses ennemis No.
Dégarnies de ses défenses qui faisaient face au Nord, la muraille du Sud fut rapidement franchies des deux côtés, et les barbares commencèrent à trancher dans le vif du sujet, c'est à dire dans les villageois qui pensaient être en sécurité au Sud et s'y étaient réfugiés dès le début de la bataille.
Inquiet pour sa promise et son oncle, le Maitre des Pins quitta la mêlée du Nord, ayant préalablement réduit en charpie une douzaine d'ennemis. C'est alors que les traits de baliste enflammés s'abbatirent sur les toits de chaume de la population. En quelques minutes, Korridhor était devenu un enfer de sang et de flamme .
Se faufilant entre les flammes et les enfants terrorisés, le Maitre des Pins hurlait le nom de son amour, et celui du dernier membre de famille qui lui restait. Mais brutalement, une poutre se détacha d'une grange en feu et s'abbatit sur son crâne, lui faisant perdre connaissance .

Le Maitre des Pins ne savait pas combien de temps il était resté là... Quand il s'éveilla, les tambours orcs battaient la chamade dans son crâne. Le calme était revenu. Il se redressa à moitié, et fut agressé par les odeurs de bois et de chair brûlés, qu'il ne parvenait pas réellement à dissocier.
Il se redressa alors complètement, et commença à tituber à la recherche de ceux qu'ils aimait.

La vision qui s'offrait à lui dépassait de loin le pire de ses cauchemars. Il pataugeait dans un mélange nauséabond de bois brûlé, de crâne fendus, d'armes tordues et de viscères variées dont il ne parvenait pas à déterminer les propriétaires.

Il passa la moitié d'une journée à parcourir les ruines de ce qui avait un jour été Korridhor. Les monstres qui voulaient raser le village étaient finalement parvenus à leur fin. Il parvint à mettre la main sur une partie de la tête de ce qui avait été son oncle, tranchée proprement de la tempe droite à la joue gauche. L'unique oeil qu'il restait pendait pitoyablement, comme un yoyo détendu Crying or Very sad .

Moins de trente minute plus tard, il découvrit avec horreur les restes déformés de celle qu'il avait aimé plus que tout. Elle avait été violée à plusieurs centaines de reprises, son visage était déformé par l'horreur, peut-être, de ne jamais voir arriver celui qu'elle croyait être son sauveur.

Le Maître des Pins poussa un long hurlement de désespoir. Tout ce qu'il avait aimé, tout ce pourquoi il avait toujours vécu, tout avait disparu en l'espace d'une seule nuit. Brutalement, il réalisa l'horreur de la guerre, l'horreur de la mort. Nauséeux, il entreprit de s'éloigner à jamais de ce village maudit.

Pendant des jours il parcourut les marais à la recherche d'un havre de paix où la guerre n'existerait pas, ou serait moins cruelle que ce qu'il avait connu. Mais ses recherches furent vaines. Il décida de se laisser mourir, s'assit contre un arbre, dans l'attente des créatures de la nuit qui ne manqueraient pas de faire de lui leur souper, et s'endormit bientôt Crying or Very sad .

Lorsqu'il se réveilla, il se trouvait dans un lit, de nombreux visages curieux posés sur lui.
Il apprit bientôt qu'il s'agissait de KostarKravatt, un village paisible, ou la seule guerre qui se menait avec le village voisin, Neupat-Pillont, se réglait généralement au "je te tiens par la barbichette" entre les deux chefs. Le perdant reçevait une claque est était déclaré vaincu rabbit.

Charmé par ce mode de vie, le Maitre des Pins décida de commencer une nouvelle vie dans ce lieu. Il se renomma LeMaitreDuPain, car les boulangers étaient très appréciés dans ce monde, et les combattants méprisés. Il changea sa cuirasse contre un étrange habit noir taillé sur mesure et une étrange bande de tissu bariolée nouée autour du cou, la coutume dans ce pays jocolor.

Les année passant, il se fit de nombreux amis, Enitruc, Yomai, MrTom, Saminia, Miss-artemis, Mothieu, Bio-Metal, Vieusram, et tant d'autres...

Il sut que ses malheurs étaient terminés, et qu'il vivrait désormais de belles aventures avec ses amis, lui qui avait toujours vécu dans la violence, découvrit qu'il y avait autre chose, quelque chose de beau, de merveilleux, qu'il n'avait encore jamais rencontré : la paix.
Et un jour, LeMaitreDuPain, qui croyait ne plus pouvoir aimer, rédcouvrirait l'amour auprès d'une jeune et jolie crâ nommée Artémis . Mais ça, c'est une autre histoire...

FIN
Revenir en haut Aller en bas
http://realtim.free.fr
[Background] LeMaitreDuPainVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
˚°o KostarKravatt o°˚ :: 

Le village

 :: 

La kontrée de KostarKravatt

-